Les contes sauvages de la loire

Venus des quatre coins de l’horizon, les nuages s’accrochent au sommet du mont Gerbier de Jonc, l’eau s’infiltre dans la roche, et plus tard, beaucoup plus tard, elle ressortira sous forme de trois petits filets d’eau, les trois sources de la Loire. Les nuages arrivent chargés de contes et de légendes, et toutes ces histoires venues parfois de très loin se laissent entraîner par le courant, et quand elles trouvent un endroit qui leur convient, elles s’accrochent à la rive et s’arrêtent là. Pour les entendre, il faut s’allonger au bord de l’eau, les nuits d’été, fermer les yeux, ouvrir en grand les oreilles...
La nuit, le long des berges de la Loire, il y a des lieux qui parlent...